Vaccins, politique de santé…code de Nuremberg ?! Ta gueule et ouvre un livre d’histoire !

- Publicité -

Le procès de Nuremberg nous ramène aux heures les plus sombres de notre histoire moderne. Nazisme, tortures, exterminations, viols, dictatures, barbaries et tant d’autres atrocités commises par ce que l’humanité a de pire en elle ; des monstres.

Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, des internautes invoquent le code de Nuremberg pour faire valoir leur droit de refuser la vaccination contre la COVID-19. Ils invoquent également ce même code pour juger, comme à Nuremberg, les médecins qui encouragent la vaccination. Certains même n’hésitent pas à intimider des médecins en dehors des réseaux sociaux.

(Notez que le crétin à l’origine de cette affiche se plante à la fois de date et de tribunal. C’est un tribunal militaire américain qui a jugé les 20 médecins avec 3 fonctionnaires du régime)

A tous ces faquins, j’aimerai leur demander d’ouvrir un livre d’histoire et de réfléchir un tant soit peu à ce qu’ils bavent sur les réseaux sociaux (et en dehors).

Le code de Nuremberg

Le code de Nuremberg fût créé à l’occasion du procès des médecins de Nuremberg qui s’est déroulé de décembre 1946 à août 1947.

Pour vous donner un aperçu du type d’expérience « médicale » qui était réalisée, voici la lecture d’un acte d’accusation par le Général Telford Taylor. J’ai pris soin de vous ajouter des sous-titres.


Avec la courtoisie du UNITED STATES HOLOCAUST MEMORIAL MUSEUM

Vidéo originale : https://collections.ushmm.org/search/catalog/irn1001605

Cette expérience scientifique vous a choqué ? Vraiment ?! Dans ce cas, vous apprendrez que les 3 responsables médicaux de l’armée de l’air qui sont à l’origine de cette expérience ont été acquittés au procès : http://nuremberg.law.harvard.edu/transcripts/1-transcript-for-nmt-1-medical-case?seq=11527


Il fallait une base juridique et éthique pour juger les médecins à l’origine d’atrocités commises sur des prisonniers. Cette base juridique, composée de 10 articles (le code), n’a en fait été ni créée, ni inventée à Nuremberg. Elle ne fait que reprendre des principes éthiques et licites déjà existants dans les pays alliés.

CODE-DE-NUREMBERG-Partie-1
Code de Nuremberg – 1ère partie
CODE-DE-NUREMBERG-Partie-2
CODE DE NUREMBERG – Partie 2

Vous remarquerez au passage que le mot « vaccin » (vaccine en anglais) ne paraît pas une seule fois dans le code.

L’évolution du code

Brandir le code de Nuremberg pour signifier son refus de se faire vacciner, c’est comme brandir la tablette des 10 commandements parce que quelqu’un vous a volé votre slip à la piscine.

Le code de Nuremberg est une base juridique établie dans un contexte bien particulier il y a presque 80 ans. Enfants, femmes, hommes étaient torturés dans des conditions que ne peuvent imaginer des individus qui se permettent ce genre de comparaison aussi stupide qu’ignoble.

Il a depuis été revu, corrigé, adapté et modifié par la déclaration d’Helsinki en 1964 puis par la déclaration du congrès de Tokyo de 1975.

Il peut au mieux constituer un cas de jurisprudence internationale mais ne peut en aucun cas supplanter la déclaration du congrès de Tokyo dans la hiérarchie des normes internationales.

Pour mieux comprendre ce concept juridique, je vous renvoie à la Pyramide de Kelsen : https://www.doc-du-juriste.com/blog/conseils-juridiques/pyramide-kelsen-theorie-hierarchie-normes-03-11-2020.html

Comprenons-nous bien. Il n’est pas question de minimiser le rôle du procès de Nuremberg dans son ensemble. Ce dernier a façonné notre justice internationale. Il a servi de pilier dans la création de la cours pénale internationale : https://www.lefigaro.fr/histoire/2016/09/30/26001-20160930ARTFIG00292-comment-le-proces-de-nuremberg-a-faconne-la-justice-internationale.php

Il convient surtout de (re)contextualiser et d’en connaitre les tenants et les aboutissants.

Les expériences médicales acceptables

C’est la raison d’être du code, son cœur. L’expérience médicale. A quel moment des individus ont subi une expérience médicale non consentie dans le cadre du traitement de la COVID-19 ou de sa vaccination ?

Vous apprendrez qu’en France, l’INSERM a reçu 25.000 candidatures de volontaires pour tester des vaccins : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-en-10-jours-25-000-personnes-se-portent-volontaires-pour-tester-des-vaccins-en-france_4140299.html

Des candidatures basées sur le consentement libre et éclairé des volontaires : https://www.covireivac.fr/

Etrangement, on retrouve beaucoup de supporters du professeur Fourtillan parmi les internautes qui s’émerveillent d’avoir découvert un code pour refuser un vaccin.

Si vous souhaitez un exemple (moderne) d’expérience médicale non acceptable, je vous invite à vous renseigner sur celle du professeur Fourtillan en 2019. Je vous aide un peu : https://sante.lefigaro.fr/article/un-essai-clinique-sauvage-auquel-est-lie-le-pr-joyeux-interdit-par-l-agence-du-medicament/

La confiance

Aujourd’hui, il y a plus de 287.000 médecins en France. Ils ont tous fait au minimum les mêmes neuf années d’étude. Et ils ont également tous fait le même serment.

Alors quoi ? 5-6 d’entre eux pensent avoir découvert l’eau tiède, suivis par une dizaine de pékins décérébrés qui se proclament lanceurs d’alerte pour les relayer et tout le monde crie au scandale d’état ?

Les propos lunaires d’une poignée de faux érudits et de pleutres vous suffisent pour invoquer le code de Nuremberg ? Révisez donc un peu votre histoire et posez-vous les bonnes questions.

“Nulle chose n’est compréhensible que par son histoire.”

Pierre Teilhard de Chardin

Crédit illustration : @realMutafukaz

Antoine DAOUST
Antoine DAOUST
Co-fondateur de Fact & Furious

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Retrouvez-nous sur les RS

233FansJ'aime
10FollowersSuivre
1,172FollowersSuivre
958AbonnésS'abonner

Tags populaires

Derniers Articles

Articles aléatoires