Média, désinformation et complotisme : Réseau International

Depuis le début de la pandémie, l’apparition d’une multitude de médias alternatifs proposant de la « ré-information » n’a de cesse de croître. Le site « Réseau International » est-il fiable ?

Pour en faire une analyse honnête et impartiale nous allons prendre deux mots clés, le média visé et renseigner le tout dans la barre de recherche Google.

Afin d’anticiper tout risque de biais de sélection, le premier article associé au mot clé sera traité, qu’il soit factuel ou non.

L’algorithme de Google met en avant les contenus qui lui semble pertinents. En recherchant par mots clés, nous aurons donc une visibilité plus directe de la recherche associée. Le tout en navigation privée, réduisant ainsi l’influence des cookies et éviter le contenu personnalisé.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.


- Publicité -

Réseau International : son créateur

« Réseau International » se qualifie de site d’informations « anti-pensée unique ». Dans le « A propos » du site, le rédacteur en chef sous pseudonyme « Avic » indique avoir été influencé par le tristement célèbre attentat du 11 septembre.

Réseau International "A Propos"
La présentation du site « Réseau International » dans le « A propos » en bas de page.

Il y fait référence à Thierry Meyssan, auteur du best-seller complotiste « 11 septembre : l’effroyable imposture ». Dans ce livre, son auteur affirme par exemple qu’aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone.

Récemment, Thierry Meyssan est intervenu sur son site « Réseau Voltaire » affirmant que l’explosion de l’entrepôt de Beyrouth le 4 aout 2020 avait été orchestrée par Benjamin Netanyahu à l’aide d’un missile nucléaire et était prévue voire annoncé depuis 2018 lors d’un discours de ce dernier à l’ONU.

Il s’agit en fin de compte d’une explosion d’un dépôt de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium. Des images satellite on été fournies et aucune preuve de missile envoyé par Israël n’a pu être démontrée comme affirmé par Thierry Meyssan.

Vous trouverez ici la vidéo en haute définition dans laquelle aucun missile n’est visible, et une démystification de cette théorie ici par « AFP Factuel ».

Pour finir sur la présentation du créateur du site/blog, je cite donc un paragraphe de l' »A propos » sur lequel nous reviendrons plus tard;

N’ayant aucune référence sacrée, je ne tiens pas à devenir une référence et ferai donc tout pour que « Réseau International » donne le maximum d’éléments pour pouvoir alimenter le jugement, positif ou négatif.

« Avic » dans la rubrique « A propos » du site « Réseau International ».

Réseau International : sa structure

Avant de nous pencher sur les articles, regardons la structure du site concerné.

Réseau International Page d'accueil
Voici la page d’accueil du site « Réseau International ».

On y trouve donc plusieurs thématiques. Le site traite essentiellement de situations de guerres comme celle d’Afghanistan, du Yémen et de la Syrie. La Géopolitique, des informations sur l’actualité dans le monde souvent reprises des sites d’informations des pays concernés. La thématique « Idées et société » est une rubrique d’opinions, de même pour « Technologie/science/économie ».

Mais la thématique la plus surprenante est celle de « Mensonges & manipulation ». Voici la page une fois sélectionnée.

Réseau International Thématique Mensonge & Manipulation
Voici la première page une fois la Thématique sélectionnée.

En apparence, il s’agit d’un site qui, comme beaucoup d’autres, compile et duplique essentiellement des articles venant de sites divers sur la toile. Il n’est pas indiqué en première page que c’est le cas. Cependant, les sources sont citées à chaque fin d’article par respect des auteurs et des sites concernés.


- Publicité -

Mots clés, « Réseau International » et Google

Comme expliqué en début d’article, nous allons taper dans la barre de recherche de Google le nom du site, le mot clé qui nous intéresse et étudier le premier résultat sorti. A partir de là, nous allons vérifier les faits.

Nous allons le faire avec une totale transparence.

Mot clé numéro 1 : vaccin

Etant donné la situation sanitaire mondiale, la vaccination est aujourd’hui au cœur des décisions politiques et de facto un sujet ouvert au complotisme. Voici donc la capture d’écran de la recherche du mot clé associé au site.

Réseau International : Vaccin
Premier résultat en tapant « Réseau International vaccin » dans la barre de recherche Google.

Il semblerait que Bill Gates, figure philanthropique mondialement connue, se retrouve une nouvelle fois sur le devant de la scène.

Avec sa fondation « Bill and Melinda Gates Foundation », Bill Gates contribue à la vaccination essentiellement en Afrique. La fondation est souvent prise à parti dans les théories conspirationniste anti-vaccins.

Examinons l’article.

Article Mot Clé Vaccin Réseau International
Article de « Réseau International » considéré par Google comme le plus pertinent sur les mots clés « Réseau International vaccin ». Date de parution de l’article le 15 juin 2020.

Origine de l’article

Cet article n’est pas une réalisation de « Réseau International ». Il provient d’un site appelé « Waking Times » traduit littéralement par « Heures du réveil ».

Pour vous présenter brièvement le site en question, il s’agit d’une création indépendante de type magazine par Dylan Charles et Anna Hunt. Voici comment ils décrivent leur site.

Site Internet indépendant Waking Times
Site à l’origine de l’article référencé par « Réseau International ». Il s’agit d’un site prônant la ré-information et l’éveil, termes souvent employés par les conspirationnistes et les complotistes. Source : Waking Times.

Le contenu de l’article

Avant tout, il n’y a aucune source directe dans l’article ni aucun code de référence avec les liens présentés en bas de page.

Pourtant dans l’article d’origine disponible ici, les sources y sont.

De plus, dans l’article de « Réseau International » on y trouve deux paragraphes supplémentaires au tout début.

Premier paragraphe article 1 Réseau International
Voici les deux premiers paragraphes que vous trouverez au début de l’article et qui ne figurent pas sur l’article original. Source : Waking Times.

Ces deux paragraphes sont une prise de liberté totale du rédacteur de « Réseau International ». Ils ne sont pas disponibles sur la version d’origine de l’article. De plus l’article en question a été corrigé par un organe de fact-checking appelé « Politifact » le 20 mai soit cinq jours après.

Pour vous prouver le manque de rigueur du rédacteur de « Réseau International », voici ce qu’affiche « Waking Times » sur son article.

Waking Times Correction
Voici la correction apportée par Alex Pietrowski à son article après l’intervention de « Politifact » dans le cadre de la lutte contre la désinformation sur Facebook. Source : Politifact.

Le rédacteur de « Réseau International » à donc utilisé l’article non corrigé sans même mentionner qu’il en existait une version revue. De même il n’y intègre pas les sources, pourtant disponibles même si elles n’apportent aucune preuve factuelle au contenu du dit article.

Informations complémentaires et commentaires

Dans les informations complémentaires en bas d’article, on remarque un site internet qui revient régulièrement. Nous nous gardons néanmoins de toutes critiques, le site en question fera peut-être l’objet d’une future analyse.

On retrouve dans les informations complémentaires des figures comme Tal Schaller, Gourou conspirationniste qui affirme que le virus du SIDA n’existe pas par exemple.

Ou même Didier Raoult, souvent cité dans les blogs à caractère complotiste pour les positions qu’il prend sur la pandémie.

Mention de Didier Raoult sur Réseau International
En bas de l’article nous retrouvons des figures connues des complotistes comme Tal Schaller, David Icke et même Didier Raoult.

Voici une sélection de commentaires que l’on peut trouver en fin d’article.

Commentaires Réseau International article 1
Voici le type de commentaires que vous pouvez trouver sous l’article dupliqué par « Réseau International ».

Conclusion

Il s’agit d’un article non sourcé, à caractère conspirationniste, dont la provenance est douteuse et qui a été corrigé par un organe de fact-checking à son origine.

Malgré la correction faite par la source d’origine, « Réseau International » n’a apporté aucune correction.

Il s’agit clairement de manipulation, il est inévitable de passer à coté de la correction. Sauf si la personne qui duplique les articles ne se renseigne pas sur l’origine, tout aussi manipulatoire.

Le plus surprenant est que la plupart des commentaires sont à caractères extrémistes religieux sans dénomination spécifique. On y retrouve des mots comme « diable », « satanisme » qui ont également tendances à rappeler le langage utilisé par les QAnon.

Cet article n’a donc qu’un seul objectif, vous faire comprendre que Bill Gates est un grand méchant en omettant de vous informer sur les corrections apportées.

Article manipulateur, mensonger, faux.


- Publicité -

Mot clé numéro 2 : Covid-19

Plus d’un an après le début de la pandémie en France, la Covid-19 reste le sujet le plus traité dans les médias traditionnels et alternatifs.

Cette maladie qui provoque encore aujourd’hui une grande incompréhension auprès des citoyens est aussi au centre de beaucoup de théories conspirationnistes.

Pour vérifier si « Réseau International » traite le sujet factuellement, nous allons analyser le premier article par recherche Google.

Réseau International : Covid-19
Premier résultat en tapant « Réseau International Covid 19 » dans la barre de recherche Google.

Il s’agit donc d’un point de situation sur l’épidémie du 7 novembre 2020 comme le font beaucoup de médias.

Réseau International Article 2
Article de « Réseau International » considéré par Google comme le plus pertinent sur les mots clés « Réseau International Covid 19 ». Publié le 7 novembre 2020.

Origine de l’article

Cet article est rédigé par le Général Dominique Delawarde. D’après sa présentation en tant que rédacteur du site « Réseau International », il est un ancien « Chef Situation-Renseignement-Guerre électronique à l’État major interarmées de planification opérationnelle ».

Il publie tous les 15/20 jours un article sur la situation épidémique de la Covid-19 dans le monde. Les articles rédigés se classent dans la thématique « Santé ».

Outre son domaine de compétence initial il va pendant la pandémie, en plus de ses points de situation Covid-19, couvrir entre autres : le premier livre du professeur complotiste Christian Perronne, le « clash » scientifique entre Didier Raoult et Karine Lacombe ainsi que le documentaire fiction complotiste « Hold-Up ».

Plusieurs articles rédigé par le Général Dominique Delawarde sur le site "Réseau International"
Voici plusieurs articles rédigés par le Général Dominique Delawarde sur le site « Réseau International » qui illustrent les propos tenus ci-dessus.

Général Delawarde est favorable à Didier Raoult sur le scandaleux sujet de l’hydroxychloroquine, considère « Hold-Up » comme un « excellent documentaire sur l’ensemble de la crise » et est anti-média mainstream.

Pour ce dernier d’ailleurs, il use de l’argument d’autorité de son ancienne situation professionnelle pour affirmer que tous les médias « mainstream » ne sont que propagande gérée par le « Deep State » qui aurait main mise sur tout.

Faisant des prévisions hasardeuses et pensant tout comprendre à l’épidémiologie, regardons le contenu de l’article en question.

Le contenu de l’article : un trop plein d’information…

En toute transparence, nous ne pourrons pas traiter toutes les informations disponibles dans cet article. Cependant, nous allons quand même analyser les lignes principales en mettant en avant les informations disponibles, qu’elles soient vraies, trompeuses ou fausses.

L’article démarre par un « résumé de situation ». On y retrouve l’état actuel (au 7 novembre) de la pandémie dans le monde. L’indicateur utilisé pour annoncer que l’épidémie n’est active principalement qu’en Europe étant le facteur des décès.

A ce moment précis c’était bien le cas.

Résumé avant point situation
Voici le « résumé de la situation » par le Général Delawarde sur le site « Réseau International ».

Sauf que, en épidémiologie, les facteurs les plus importants sont le taux de réplication du virus (R effectif), le taux de positivité et le nombre de cas qui en découle pour juger de l’exponentielle.

… parfois manipulatrice…

Le résultat est qu’en Amérique du nord, le nombre de cas a suivi l’Europe peu de temps après. Le temps nous a prouvé que la deuxième vague annoncée par les scientifiques dans le monde entier a bel et bien eu lieu.

Même si il indique que les Etats-Unis reste à cet instant le plus mauvais élève, il n’indique pas la catastrophe à venir par les indicateurs.

Etat de l'épidémie le 7 novembre
Dans le graphique de gauche, les cas et dans celui de droite les décès. Sachant le délai entre augmentation des cas suivis des décès. Source : OurWorldInData.

Il n’avait donc pas tort dans la forme mais réduisait au silence le fond, les réels indicateurs d’interprétation d’une évolution ascendante de l’épidémie.

Le plus haut pic de décès en Amérique du nord a été atteint en janvier 2021 et les Etats-Unis en sont la grande cause. Soit trois semaines après le pic des nouveaux cas, comme observé depuis l’été 2020 en Floride par exemple.

Pourquoi de telles prévisions ? Parce que le Général Delawarde, dans le même article, fait la promotion de l’hydroxychloroquine sous couvert d’un « complot lobby » en faveur au remdesivir du laboratoire pharmaceutique Gilead. Oui, comme n’a eu de cesse à l’expliquer sans aucune preuve Didier Raoult dans ses vidéos YouTube.

Source Réseau International Didier Raoult Delawarde
La théorie de Didier Raoult selon laquelle le remdesivir de Gilead viendrait, par le lobby, contrer l’hydroxychloroquine uniquement par volonté de profit, entraînant de nombreux décès. Cette idée est reprise par le Général Delawarde.

Il fera d’ailleurs une halte sur le modèle suédois, sans prendre en considération tous les facteurs nécessaires à une comparaison honnête et factuelle. En contrepoint, nous vous proposons de lire cet article de Lonni Besançon, pertinent et sourcé.

…et une minimisation de l’impact de la pandémie

On y retrouve également des comparaisons douteuses comme par exemple que « la Covid-19 tue moins que les cancers, les maladies cardio-vasculaires ou la mal nutrition ».

Il n’y aurait donc aucune raison de s’affoler. Pour le Général Delawarde, en plus des morts estampillé « Covid » alors qu’ils n’en sont pas, du traitement du Professeur Raoult que l’on refuse d’administrer et de l’évolution de la pandémie qui baisse partout dans le monde sauf en Europe, tout va bien. Et rien ne donnerait raison aux mesures prises depuis le début de l’épidémie en France.

Minimisation Delawarde Réseau International
Général Delawarde minimise la pandémie par des comparaisons réduisant l’aspect au nombre de décès comme le disaient Professeur Perronne et Professeur Toussaint à la même période.

Et pour comparer l’efficacité du traitement venant de l’IHU de Marseille avec la « doctrine du gouvernement français du doliprane et rester chez vous », il va mettre en comparaison la France avec les pays qui utilisent le protocole en question.

Depuis, cette liste s’est vue fortement réduite. Nous vous en parlions dans cet article.

Il est donc sur un discours déjà vu plusieurs fois depuis mars-avril 2020, largement démystifié depuis.

En restant sur le principe de corrélation, l’exemple le plus marquant reste celui du Brésil.

Le Brésil se classe comme le plus mauvais élève de la gestion épidémique. Devenu la plus grande usine à variant du monde avec pas moins de 92 variants détectés et une explosion de la mortalité, touchant même les plus jeunes en bonne santé.

Pour rappel, le Brésil distribue des « Kit anti-covid » composés d’Hydroxychloroquine et plus récemment d’Ivermectine. Même si corrélation n’est pas causalité et que d’autres facteurs puissent rentrer en jeu, force est de constater l’utilité du traitement vendu comme « extraordinaire » par les « pro-Raoult » qui ne cessent de militer pour leur Professeur rebelle favori.

Du vrai dans cet article ?

Oui, il y a du vrai dans cet article mais il est utilisé de manière fallacieuse pour coller à l’idéologie du rédacteur.

Le cancer tue plus que la Covid-19 en une année ? Oui, mais ce n’est absolument pas comparable à une maladie infectieuse émergente voire quasi inconnue.

L’IHU de Marseille recense moins de mort que l’AP-HP ? Oui, mais c’est un institut qui ne dispose d’aucun service de réanimation, rien à voir donc avec un hôpital.

On juge la sévérité d’une épidémie par les morts ? Oui mais pas que, bien d’autres facteurs rentrent en ligne de compte. Les séquelles laissées sur les malades, la possible apparition de variants plus infectieux voir létaux par prolifération ou même les services de santé saturés, de l’hospitalisation jusqu’aux services de rééducation suite aux hospitalisations lourdes. Nous le vivons actuellement.

En somme, tous les arguments sont bons pour mettre à mal la sensibilisation des scientifiques sur l’épidémie et ce qui en découle.

Le tout uniquement par principe de défiance envers le gouvernement et de leur gestion désastreuse de l’épidémie.

C’est le seul point ou tout le monde s’accorde dans le fond. Le gouvernement français à largement contribué à cette défiance poussant certaines et certains à une radicalisation de pensée extrême. Les masques en sont un parfait exemple.

On note à la fin de l’article l’utilisation et une argumentation des chiffres sur l’épidémie dans le monde, mélangeant opinion et réalité.

Conclusion

Les « points de situation » du Général Delawarde ne sont qu’opinions biaisées par une défiance cultivée au fur et à mesure de l’avancée de l’épidémie.

Pour preuve maintenant que la deuxième vague est plus ou moins passée en France, il va mettre en première phrase de son dernier article « situation »;

La contamination planétaire poursuit sa hausse, toujours suivie, à quelques semaines d’intervalle, par une hausse de la mortalité.

Il s’adapte donc tout en restant dans la défiance. On retrouve dans ce dernier article datant du 10 avril la même mécanique d’opinion valant pour preuve.

  • Les vaccins fonctionnent « présumément » parce qu’au Chili ils ont vacciné mais les courbes de décès sont hautes encore aujourd’hui, ce qui amène à un nouveau confinement.
  • Les vaccins dit « expérimentaux » sont ils aussi efficaces que les traitements qui fonctionnent et sont utilisés dans de nombreux pays ? (Hydroxychloroquine, Ivermectine)
  • Les revues sponsorisées par Big Pharma avec en exemple « The Lancet ».
  • Campagne vaccinale des médias mainstream au détriment des « solutions alternatives ».
  • Quelques rares médias qui diffusent de vrais contenus comme France Soir, CNews ou encore Sud Radio.

Un discours donc adaptable. Sans même donner d’informations supplémentaires comme par exemple le variant P1 (dit Brésilien) qui émerge au Chili ou l’analyse des scientifiques contradicteurs sur les études des soi-disant « traitements classés non efficaces parce que : Big Pharma ».

Le rédacteur a donc un total parti pris, ne s’en cache pas et explique à quel point la corruption des médias, médecins et gouvernements nous poussent vers une vaccination de masse, etc.

Ses articles sont à prendre avec des pincettes tant l’information manque de globalité. Il s’agit là de vous conforter dans la défiance, sans vous informer des contenus du « camp d’en face ».

Nous ne sommes pas loin de la propagande. Aucune correction n’est apportée aux articles du Général Delawarde alors que certaines de ses prises de position se révèlent factuellement fausses.


- Publicité -

Quels sont les profils/personnalités qui utilisent « Réseau International » comme média factuel ?

On le voit bien, qu’importe l’article choisi aléatoirement, le retour est le même sur le sujet de la pandémie.

Discours défiant, complotismes, extrémismes. Ce blog qui à la base parlait plus de géopolitique est devenu un blog de duplication d’articles douteux et d’un rédacteur au parti pris, misant sur « l’idée d’un complot d’une élite (DeepState) contre le peuple ».

Que ce soit sur la vaccination, sur les possibles traitements, sur l’interprétation des chiffres, tout est fait pour vous faire comprendre que la pandémie est une mascarade. A laquelle vous participerez sans réveil de votre part.

Et pour ça, ils ont chez « Réseau International » leurs arguments d’autorité au travers de plusieurs personnalités au complotisme avéré. On y retrouve Francis Lalanne, Alexandra Henrion-Caude, Carlo Alberto Brusa et même anciennement Silvano Trotta.

Référant Réseau International
Alexandra Henrion-Caude, C. A. Brusa, Francis Lalanne et Silvano Trotta. Tous reconnus comme appartenant à la complot sphère.

Leurs articles sont également dupliqués sur d’autres sites douteux. Nous traiterons ces sites en temps voulu avant de les nommer présentement.

Conclusion finale

On ne peut traiter tous les articles du site tellement ils sont nombreux. Aucune information dans les mentions légales sur le créateur du site hébergé aux Etats-Unis d’Amérique.

Mais en prenant juste deux articles aléatoirement, on voit apparaître deux soucis majeurs : le contrôle des sources et un évident parti pris.

C’est d’ailleurs particulièrement étonnant car en début d’article nous avions une citation du créateur de « Réseau International » qui pour le moins interpelle;

N’AYANT AUCUNE RÉFÉRENCE SACRÉE, JE NE TIENS PAS À DEVENIR UNE RÉFÉRENCE ET FERAI DONC TOUT POUR QUE « RÉSEAU INTERNATIONAL » DONNE LE MAXIMUM D’ÉLÉMENTS POUR POUVOIR ALIMENTER LE JUGEMENT, POSITIF OU NÉGATIF.

Nous en sommes très loin.

Nous vous conseillons donc, si on vous transmet des articles de ce site sur la pandémie, de vérifier les propos tenus. Egalement de contrôler les sources avec une juste interprétation sans sélectionner ce qui s’adapte à votre idéologie.

Ce site provoquant de la désinformation sur deux articles choisis au hasard sur la pandémie ne peut être gage de qualité. De plus, aucune correction n’est apportée sur les articles quand les informations y sont fausses et même quand ils en ont connaissance en amont.

Un site à éviter.

Correction

Note du rédacteur de l’article le 13/04 à 16h25 : Dans la capture d’image ci-dessous vous trouverez une erreur d’interprétation observé par un utilisateur de Twitter. Par transparence, elle restera en fin d’article. Merci pour votre lecture.

PaiPLe.

Erreur corrigée Réseau International


PaiPLe
PaiPLe
Co-Fondateur de Fact & Furious

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Retrouvez-nous sur les RS

233FansJ'aime
10FollowersSuivre
1,184FollowersSuivre
961AbonnésS'abonner

Tags populaires

Derniers Articles

Articles aléatoires