2,12% des cas confirmés Covid19 sont décédés.

A ce jour, la France dénombre 4.378.446 cas confirmés de Covid19 pour 93.180 décès. Soit 2,12%. Mais ce chiffre ne peut pas représenter le taux de létalité absolu de la COVID19.


- Publicité -

Les erreurs commises

Beaucoup de gens confondent taux mortalité et taux de létalité.

La mortalité désigne le pourcentage de morts par rapport au nombre d’individus d’une population donnée dans une période donnée. Inversement, le chiffre de la létalité ne se rapporte pas à une population dans son ensemble, mais exclusivement aux personnes atteintes par la maladie considérée. C’est le risque qu’ont les personnes atteintes de cette maladie de mourir.

Ils obtiennent donc un taux de 0,14% pour la mortalité.

Exemple

Tweet d’une internaute sur le taux de mortalité de la COVID19

Cette méthode de calcul ne reflète pas vraiment la dangerosité d’un virus. Jouer sur le taux de mortalité sans prendre en compte le taux de létalité pour scander #StopDictatureSanitaire n’est donc ni honnête ni légitime. Un taux de mortalité qui augmenterait d’avantage s’il y avait autant de faux positifs comme certains l’affirment.


- Publicité -

L’équation à 1 inconnue

Si le taux de létalité de la COVID19 est compliqué à connaitre réellement, c’est parce qu’il manque une donnée essentielle. A ce jour, nous ignorons le chiffre exact des personnes contaminées. Il y a une part de personnes positives et asymptomatiques qui n’a pas encore été dépistée. Dans quelles proportions ? Le débat est encore ouvert.

Il y a bien des estimations, mais la technique du doigt mouillé s’est souvent révélée inefficace.

Les 2,12%

60 millions de dépistages ont été réalisés (entre 55 et 60 selon les sources). Mais 60 millions de tests ne signifient pas 60 millions d’individus testés. Nombreux sont les citoyens à se faire dépister à plusieurs reprises.

La seule donnée factuelle viable à ce jour est que 2,12% des 4.378.446 cas testés positifs à la COVID19 sont décédés de cette dernière en France depuis le début de la pandémie.

Conclusion

Ne montrer qu’un taux de mortalité pour exprimer son refus de dictature sanitaire est donc un raisonnement fallacieux.


- Publicité -

Antoine DAOUST
Co-fondateur de Fact & Furious

Retrouvez nous sur les Réseaux Sociaux

390FansJ'aime
45FollowersSuivre
2,708FollowersSuivre
1,070AbonnésS'abonner

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici