Silvano Trotta et campagne vaccinale à Gibraltar : délit de désinformation

- Publicité -

Silvano Trotta continue sa campagne de désinformation abusive et intempestive auprès de ses abonnés Twitter. Aujourd’hui il a posté ceci :

Corrélation n’est pas causalité

Dans son tweet, Silvano laisse entendre que la campagne de vaccination Covid massive aurait déclenché une explosion du nombre de nouveaux cas et donc, par incidence, des nouveaux décès liés à la Covid à Gibraltar. Il précise aussi que Gibraltar n’avait connu que 4 décès Covid avant le début de la campagne vaccinale et que 87 décès supplémentaires y avaient été signalés depuis.

Or ce qu’il avance est factuellement faux.

Silvano part du principe que la vaccination a commencé le 12 décembre 2020 à Gibraltar et cette date avancée est, au mieux une erreur, au pire une énorme manipulation. La campagne de vaccination y a été lancée officiellement le 9 janvier 2021 et effective dès le 11 janvier. Ci-dessous les courbes des nouveaux cas et des décès Covid à Gibraltar :

On comprend aisément pourquoi Silvano a choisi la date du 12 décembre. Elle ne sort ni de son chapeau et n’est pas non plus une simple estimation au doigt mouillé. Cette date correspond parfaitement à celle du début de l’explosion du nombre de cas Covid à Gibraltar. Ce territoire ayant été relativement épargné par la Covid jusqu’ici.

Erreur, manipulation ou mensonge ?

Seulement quelques minutes de recherches auraient suffi pour trouver la date officielle du début de la campagne de vaccination. Silvano n’a pas fait ce travail. Aurait-il donc volontairement tenté de tromper son auditoire en inventant de toute part une date fictive MAIS qui collait parfaitement avec la narration qu’il voulait imposer ?

- Publicité -

De fait, la date qu’il annonce peut sembler faire sens au vu de l’ascension vertigineuse des courbes présentées. Une ascension qui fait sûrement son petit effet auprès de ses adeptes (difficile d’utiliser un autre terme) et qui peuvent même y voir une certaine forme de « preuve ».

Silvano Trotta est un habile manipulateur, sachant jongler sur les doutes et les peurs de ses abonnés. Si on suit ses indications les courbes auraient tendance à lui donner raison mais la réalité des faits remet totalement en cause sa théorie.

L’information selon Silvano Trotta : une réalité alternative

La vague de nouveaux décès recensés à Gibraltar, imputée selon Silvano à la vaccination massive, est une information qui ne peut pas être prise au sérieux.

Les premiers effets du vaccin ne se font pas sentir instantanément, ils nécessitent plusieurs semaines. Les décès recensés sont donc dus à des infections Covid antérieures à la phase vaccinale.

On remarquera également que le pic des nouveaux cas Covid à Gibraltar a eu lieu le 8 janvier 2021. Depuis, la courbe des chiffres ne cesse de redescendre. Le nombre de décès décroit également dans une même mesure.

Rappelons que la vaccination n’a commencé que le 11 janvier et que ses effets ne devraient se faire ressentir que dans les jours qui viennent.

- Publicité -

Soutenez-nous sur Tipeee

Nous sommes un média indépendant et chaque Euro compte pour pouvoir continuer de vous informer

Tiko Skep
Tiko Skep
Co-fondateur de Fact & Furious

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Retrouvez-nous sur les RS

104FansJ'aime
10FollowersSuivre
588FollowersSuivre
729AbonnésS'abonner

Tags populaires

Derniers Articles

Articles aléatoires