Pierre Jovanovic pris en flagrant délire chez France Soir

Pierre Jovanovic était l’invité de France Soir le 21 avril dans le cadre de l’émission « le défi de la vérité ».

Il venait y présenter un livre de Philippe Aimar « Enquête sur un virus » qu’il a édité aux éditions « le jardin des livres » dont il est le directeur littéraire.
Ce livre dénonce les « manipulations autour du coronavirus » et les « coïncidences troublantes ressortant de l’enquête ».

Une information parmi tant d’autres a retenu notre attention. A la 21ème minute de l’interview Jovanovic évoque « Infected », une bande dessinée. Selon lui cette dernière serait une preuve de plus que la pandémie de Covid19 était prévue de longue date.


- Publicité -

Infected, une bande dessinée pour preuve

Infected est le titre de cet ouvrage. Scénarisé par Jean-David Morvan et dessiné par Huang Jia Wei, ce livre retrace l’histoire d’une pandémie imaginaire.

Pierre Jovanovic déforme les propos de la BD Infected.
« Infected » Scénario : Jean-David Morvan Dessin : Huang Jia Wei

Néanmoins cette histoire trouve facilement un écho au vu de la situation actuelle.
On reste cependant dans la fiction, l’histoire traitant d’un visiteur du futur (venant de 2111) qui se rend à notre époque pour sauver le monde d’une future pandémie dévastatrice.

Une maladie hautement contagieuse, transmise à l’humain par une espèce animale, tout ceci fait désormais partie de notre quotidien. L’analogie était donc inévitable.

Mentir pour soutenir ses propos

Mais concentrons-nous sur les dires de Pierre Jovanovic.

Alors vous avez quelqu’un qui arrive du futur, donc qui arrive dans notre époque et qui prévient les commissaires de l’Union Européenne qu’un vaccin va arriver de Chine. Pourquoi pas d’Indonésie ou de… Et, pire, il arrive de Wuhan. Faut le faire quand même. Quatre ans avant. Quatre années avant, comment est-ce possible ?

Quand on lit ceci on est effectivement en droit de se poser la question. Comment est-ce possible ?

Cette pandémie aurait-elle donc été prévue de longue date ? Et ses instigateurs assez idiots pour dévoiler leur plan secret dans une bande dessinée ?

Cette bande dessinée a simplement été éditée par l’UE pour une diffusion en interne principalement. Dans un but informatif et préventif.


- Publicité -

L’argumentaire de Jovanovic s’effrite quand on lit la bande dessinée

Pierre Jovanovic assène son argument avec conviction. Le problème est que cette BD est disponible gratuitement sur le site de l’UE. Nous l’avons donc téléchargé. Le texte est rédigé en anglais, ce qui peut rebuter certaines personnes.

Pas de chance pour Jovanovic je parle bien anglais alors j’ai pu lire la BD entièrement. Il semblerait par contre que lui n’ait pas fait cet effort.

A aucun moment il n’est question de Wuhan. Le début du récit commence bien dans un laboratoire P4 mais situé à Beijing. Comment se fait-il alors que Pierre Jovanovic se soit laissé entraîner à telle confusion ? A-t-il confondu les deux villes ou a-t-il sciemment menti juste pour appuyer son propos ?

Parfois la fiction rejoint la réalité mais dans le cas présent c’est Jovanovic qui tord la réalité vers la fiction. Dans les 32 pages du PDF vous ne trouverez nulle part le mot Wuhan. Un des aspects pratiques du format PDF est que vous pouvez faire une recherche par mot clé. Je vous incite donc à vérifier par vous-même.

Il sort donc ce nom de ville de son chapeau car cela colle à sa narration. Selon de nombreuses théories complotistes le virus se serait « échappé » du laboratoire P4 de Wuhan. C’est ce que sous entend de manière balourde Jovanovic. Les comparaisons hasardeuses ou douteuses étant habituelles chez France Soir nous ne sommes guère surpris d’un tel amalgame.

Un complot prévu depuis quatre années

Quatre ans avant. Quatre années avant. Comment est-ce possible ?

Quatre ans avant, comment est-ce possible ? La pandémie de Covid 19 a débuté fin 2019 on s’attend donc à ce que cette bande dessinée date de 2015.

Or cette BD est sortie en 2011. Il y a donc dix ans. Comment a-t-il pu se tromper encore une fois sur cette information pourtant facilement vérifiable ?

© European Union, 2011

Jovanovic dit quatre ans comme il aurait pu dire 8 ans ou 2 ans. Il sort ce chiffre de nulle part, misant sur le fait que ses admirateurs n’iront pas vérifier ses dires. Il cherche juste à donner du sens à son propos.

Mais ce n’est pas un propos, c’est juste une histoire. L’histoire qu’une personne déraisonnable tente de faire passer comme étant la réalité. C’est SA vérité et il veut juste que d’autres y adhèrent et y croient.

Pour cela il a recours à des artifices grotesques, telle que la mise en avant de cette bande dessinée en guise de preuve. Par ailleurs le « présent » de la BD se situe en 2006.

Décidément rien ne va dans cette histoire.

Narration et approximations grossières

Pierre Jovanovic nous explique que dans cette bande dessinée un personnage venu du futur va rapporter un vaccin provenant de Chine. Ce n’est pas le cas. Le héros vient bien du futur mais on ne sait pas de quelle région du globe. De plus l’épidémie présentée dans ce livre ne provient pas de Chine mais « d’un pays tropical en Asie ». Aucun lieu n’est factuellement précisé.

« Infected » Scénario : Jean-David Morvan Dessin : Huang Jia Wei

C’est dans cette vague région qu’un protagoniste principal de l’histoire va se faire contaminer par la griffure d’un singe.

« Infected » Scénario : Jean-David Morvan Dessin : Huang Jia Wei

L’explication apportée par Pierre Jovanovic ne tient donc pas. Sa narration bancale ne persuadera que ses adeptes. Le problème avec cette fake news c’est qu’elle est relayée à foison.


- Publicité -

Diffusion sur les réseaux sociaux

Cet extrait vidéo provient de la page Twitter de stratégieduchoc et cumule actuellement 15.000 vues, 800 retweets et près de mille likes.

Ironie du sort, le compte Stratégieduchoc partage le lien de téléchargement vers la bande dessinée en question. Partager les sources c’est bien, les vérifier avant c’est mieux. Car rien ne va dans le sens de la narration de Jovanovic.

Une intention certes louable mais qui se retourne contre son diffuseur.
Mais dans le coeur des fans de Jovanovic tout va bien, ils sont ravis.

Le désormais fameux « comme par hasard » que Richard Boutry répétera par trois fois lors de l’interview sur France Soir.

« Notre vrai pape ». Certains voient donc Jovanovic comme une figure religieuse, cela promet pour la suite.

Oui, on vous prend effectivement pour des cons. Mais il semblerait que vous vous trompiez d’ennemi.

Croire sur parole tout ce qui va dans notre sens n’est jamais une bonne chose.
Un peu de recul et d’analyse ne font jamais de mal.

Finissons donc cet article par une note religieuse vu que finalement tout ce que nous avons évoqué auparavant relève de la croyance envers une parole que certains trouvent rassurante.

« Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux. » (Les Béatitudes – Matthieu 5, 3-12)



Tiko Skep
Tiko Skep
Co-fondateur de Fact & Furious

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Retrouvez-nous sur les RS

233FansJ'aime
10FollowersSuivre
1,184FollowersSuivre
961AbonnésS'abonner

Tags populaires

Derniers Articles

Articles aléatoires